Lors de la discussion sur l’utilisation des bénéfices du Bal de médecine, un groupe de réflexion s’est formé et a donné naissance au Groupe de soutien.

Son but est de soutenir des associations caritatives locales en lien avec la santé, ainsi que des associations humanitaires et sociales du reste du monde, sélectionnées chaque année en fonction de critères de durabilité, de pertinence et d’efficacité. Des projets d’aide personnelle proposés par des étudiantes et destinés à des gens du quart ou du tiers-monde vivant dans la précarité ne sont pas exclus. Les dons sont destinés presque exclusivement à des associations à petit budget. Ils consistent en un versement d’une somme variable, déterminée pour chaque projet, d’un ordre de grandeur d’environ 500 à 1000 francs.

La responsable du Groupe de soutien présente ses projets et la somme qu’elle veut attribuer à chacun d’eux au Comité de l’AEML et à l’Assemblée des déléguées, motivant les raisons de chaque soutien. L’Assemblée générale accepte ou refuse l’ensemble des projets ou un projet particulier.

Responsable du Groupe de soutien 2016-2017
Fabien Schaller

Documents